Note from the Dean | Un mot du doyen

Je suis ravi d’accueillir le blogue d’ILADA qui se joint aux différents forums dynamiques par l’entremise desquels les étudiantes et étudiants de la Faculté de droit de l’Université McGill contribuent à la connaissance juridique ainsi qu’aux débats politiques et sociaux. Bien que l’engagement envers le pluralisme juridique remonte à la fondation de cette faculté en 1848, les voix entourant cet enjeu se sont récemment multipliées et les étudiantes et étudiants d’ILADA y ont certainement contribué de façon importante. Leurs efforts viennent appuyer ceux de la Faculté de droit afin de donner aux traditions juridiques autochtones la place qui leur revient. En effet, le travail d’ILADA complémente non seulement l’intégration des savoirs autochtones dans les cours de base, dont la Justice pénale et le Droit des biens, mais nous guide également dans le chemin à emprunter.

Il est par ailleurs opportun que ce blogue débute avec le thématique du droit en corrélation avec la langue. Après tout, ce rapport évoque des questions bien connues dans une Faculté de droit comme la nôtre, où le droit civil est enseigné en anglais et la common law, en français. Il n’en demeure pas moins que le rapport entre les traditions juridiques et les langues autochtones peut se conjuguer différemment et soulever d’autres enjeux, compte tenu, entre autres, du rôle moins important des textes parmi les sources de droit. Je suis convaincu que vous serez informés et stimulés par les textes que le blogue d’ILADA vous présentera, tant dans ce numéro que dans les suivants.

Félicitations à toute l’équipe !

Robert Leckey

Doyen et titulaire de la Chaire Samuel Gale

 

Advertisements